Dans le cadre de la rubrique « Un mois, unancien », nous vous présentons Victoire Migeot, Vice-Présidente Qualité 2011/2012puis Présidente de la Confédération Nationale des Junior Entreprises, et désormais Contrôleuse de Gestion Immobilier chez Chanel. Elle illustre l’excellence et la diversité des parcours que vivent nos Anciens chez Altéo Conseil.

David ATHÉA : Bonjour Victoire, merci d’avoir accepté cet interview. Pourrions-nous revenir rapidement sur ton parcours depuis ton bac à aujourd’hui ?

Victoire MIGEOT : Je suis bachelière de l’année 2007, après une année en école d’infirmière je me suis réorientée en BTS Assistant de Manager en alternance. Grâce au concours Tremplin, j’ai intégré NEOMA – Rouen Business School à l’époque – en 2010. Après un long processus j’ai finalement intégré Altéo et j’ai très vite mordu au « truc » : après le premier Congrès Régional auquel j’ai participé, j’ai intégré le Comité Senior de la CNJE (sur conseils de Jean Conquer, Président émérite !), un comité consultatif de 8 Juniors de la L30.

Puis mon mandat chez Altéo Conseil s’est achevé, j’ai candidaté pour entrer au Conseil d’Administration de la CNJE : j’en suis devenue la présidente. J’ai adoré cette année de mandat au cours de laquelle j’étais en service civique et qui a été extrêmement riche et intense.

Après avoir obtenu mon diplôme, je suis entrée en audit chez EY, où j’ai rencontré Frédéric Huynh, que je tiens à saluer et qui m’a permis de 2014 à 2018 de participer encore à des congrès régionaux et nationaux.

Enfin, je travaille désormais à la Division Mode de Chanel, en finance, où je suis Contrôleuse de Gestion Immobilier et en charge de la compliance.

D.A. : Qu’as-tu appris à la Junior qui te soit encore très utile dans ta vie professionnelle ?

V.M. : Je retiens surtout deux choses : la capacité à travailler en équipe et le savoir-être dans un univers professionnel. Le travail d’équipe en Junior est quelque chose de quotidien et d’absolument nécessaire au bon fonctionnement de la structure. Le savoir-être professionnel, on l’acquiert à force de travailler avec des clients, on finit par comprendre les comportements à adopter et les attentes qu’ils peuvent avoir. On acquiert une vraie attitude professionnelle et c’est un vrai plus pour notre carrière.

D.A. : Quelle est l’étude dont tu as été la plus fière ?

V.M. : Mon étude préférée, c’est celle effectuée avec BHV. Nous avons travaillé en binôme avec Flavien Del Pino, mon Président. C’est un peu « notre bébé » tant nous sommes fiers d’avoir travaillé sur ce projet.  

D.A : Quel est ton meilleur souvenir de ton mandat ?

V.M. : Je garde un souvenir exceptionnel du Congrès National d’Hiver de Talmont-Saint-Hilaire où nous avons gagné le Prix de la Junior Engagée. Ce prix était le premier qu’Altéo obtenait dans le mouvement et récompensait notre investissement auprès du mouvement des J-E. : nous étions nombreux à être auditeurs-conseil, avec le Comité Senior nous étions tous les 15 jours présents aux réunions du Conseil d’Administration de la CNJE et nous effectuions des Modules de Développement pour d’autres Juniors.

Présentez un prix en Congrès si vous en avez les moyens, c’est un excellent objectif !

D.A. Notre interview touche à sa fin. Pour finir Victoire, que signifie pour toi l’expérience J.E. ?

L’expérience d’Altéo Conseil est l’expérience la plus forte dans ma scolarité, la plus marquante. Avec les membres de mon mandat nous nous parlons tous au moins une fois par semaine, nous faisons encore des week-ends ensemble. Nous sommes restés très proches, ce sont les personnes avec lesquelles j’ai eu le plus de contact de l’école – ils étaient même présents le jour de mon mariage !

Retrouvez-nous le mois prochain pour la prochaine interview de notre rubrique « Un mois, un ancien ».